Et qui s’y pique, devient addict!
Telle pourrait être la phrase fétiches des chardons’girls…. Car oui, quand on commence avec ce patron, on ne sait plus s’arrêter. Ce n’est pas 1, ni 2, ni 3 mais ...4 chardons que j’ai cousues. 
Oui 4. 
Pour l’instant.
Ce patron en effet a été mon premier vrai patron de vraie créatrice. Et c’est un pur régal de coudre cette jupe. Un pur bonheur de la porter. Enfin, quand on en coud une à sa taille, évidemment…
Oui, parce que pour ma première chardon, moi en tant que grande débutante, je ne sais pas que c’est important de se mesurer et de choisir le patron en fonction de ses dimensions. ça non, je ne le sais pas. 
Pas encore. 
Mais ça je vais rapidement le découvrir.
Je suis donc partie sur un 36, ma taille du commerce. Dans un velours vert que j’avais commandé à 5 euros les 3m aux coupons de saint Pierre. Et là, j’ai une jupe impeccablement taillée pour moi. Je suis donc ravie du résultat. Oui, sauf que, en regardant de plus près, je ne sais pas trop ce que j’ai bidouillé avec les pinces, mais le fait est là : il m’en manque…

ma première chardon

Pas grave, je la refais dans un beau tissu, gris, commandé là aussi chez les coupons saint Pierre à 5 euros les 3m, je fais bien toutes mes pinces, et je persiste sur le 36, mais pour celle-ci, petit soucis à la fin. 
Je rentre dedans. Oui. MAIS. Je ne peux la garder que si j’arrête de respirer. Ce qui est, un poil embêtant, vous le conviendrez, si je veux la porter la journée au boulot…

Deuxième chardon

Ok, ok… pas de problème. Sauf que moi, je veux THE chardon, et je l’aurais. (Je suis persévérante et tétue) Non, mais ! Donc ce coup-ci, j’ai bien pris mes mesures, et, là - surprise :-) - je dois partir sur un 38. 
J’ai trouvé le tissu, chez au fil du tissu à Toulouse, et hop, j’ai quasiment fait la jupette finger in the noze (forcément, au bout de la troisième fois me direz vous….) 
Et enfin! j’ai MA chardon à moi.
Tellement agréable à porter. Probablement la jupe que je mets le plus souvent en saison hivernale. La preuve, je la porte, encore, aujourd'hui.

Troisième chardon

Pour la dernière version (enfin dernière…. au moins pour le moment, je ne crois pas en avoir définitivement terminé avec ce patron!), je souhaitais une version plus printano-estivale. Là mon expérience m’a servie, j’ai fais la version T38 directement, et à pois, parce que c'est comme ça. Dans un velours de chez coupons de saint Pierre. Et ma foi, je la trouve bien sympa pour les jours plus ensoleillés.

Quatrième chardon

Moralité de l’histoire : Tes mesures tu prendras, quand coudre pour toi, tu voudras!
 
Tissus achetéz chez Coupons de Saint Pierre pour Chardon, 1, 2 et 4. Au fil du tissus, pour chardon 4